la maison cantonale : un édifice unique

quartier la bastide à bordeaux

Bestiaire
La Bastide Bordeaux
Ferronnerie

Parmi les articles de mon blog, j’ai envie de te présenter des monuments que j’affectionne particulièrement à Bordeaux : des monuments qui ne sont pas forcément localisés dans le centre historique et qui poussent à la découverte de quartiers parfois moins connus…

Située un peu en retrait dans le quartier de La Bastide, rive droite à Bordeaux, la maison cantonale est un magnifique édifice de style Art Nouveau / Art Déco.

Est-ce que tu la connais ? L’as-tu déjà visitée ?

À pied ou à vélo, partons explorer notre ville pour découvrir ses pépites !

Voici l’histoire de sa naissance avec un focus sur son architecture atypique :

 

le quartier la bastide

Au XVIIIe, le quartier La Bastide est un petit bourg composé de chartreuses. Un siècle plus tard, il connaît un véritable essor.

Le développement d’usines spécialisées  – dans le bois, le charbon et l’acier – et de chantiers de construction navale attirent de nombreux ouvriers qui s’installent progressivement dans le quartier La Bastide.

L’inauguration du pont de Pierre en 1822 et de la gare d’Orléans (aujourd’hui le cinéma Mégarama) en 1847 contribuent à son urbanisation.

 

naissance de la maison cantonale

Avec plus de 17 000 habitants dans les années 1900, le quartier La Bastide constitue le 7e canton de Bordeaux.

Toutefois, il manque d’équipements publics et ne possède aucun bâtiment officiel ; sa justice de paix est notamment rattachée au 5e canton rive gauche. Les habitants doivent faire le déplacement.

La nécessité d’un bâtiment public au coeur du quartier La Bastide s’impose. Pour y remédier, Paul-Louis Lande, maire de Bordeaux à l’époque, décide le 8 mai 1903, de construire une maison cantonale où seront abrités un poste de police, une bibliothèque municipale, une salle de conférence et les dépendances de la justice de paix.

Les plans de la maison cantonale sont conçus par l’architecte municipal mais, en raison de problèmes financiers, la construction est une première fois reportée.

Puis, en 1913, l’architecte et urbaniste Cyprien-Alfred Duprat reprend l’étude du projet, qui sera à nouveau mis sur pause avec le début de la guerre.

Ce n’est que le 6 mars 1925 que le nouveau maire d’alors, Fernand Philippart, pose la première pierre à l’angle de la rue de nuits et de la rue de Chateauneuf. L’édifice sera achevé en 1926.

 

la maison cantonale, un lieu à ne pas manquer

La maison cantonale a sa place dans mon guide « 111 lieux à Bordeaux à ne pas  manquer » ! Voici un extrait du chapitre sur ce joyau d’architecture :

« En présence du maire Philippart, de l’architecte et des habitants, on cacha dans un marbre de Villebois « un procès-verbal de la cérémonie et des pièces de monnaie de 1924 ». Puis, on plaça la pierre de 3 500 kilogrammes. Elle forme une partie du porche d’entrée »… 

Quand j’ai déniché ces archives sur l’édification de la maison cantonale, c’était comme trouver un trésor ! 

 

 

l’architecture de la maison cantonale

Tout en s’inspirant des maisons communales de l’époque médiévale, l’architecte Cyprien-Alfred Duprat s’éloigne audacieusement des formes traditionnelles.

Il intègre une esthétique provenant de deux grands courants architecturaux du XXe siècle : l’Art nouveau et l’Art décoratif.

Il emploie une grande diversité de matériaux, pour la plupart d’origine locale : du fer forgé, de la pierre, de la brique, de la céramique et du bois. L’architecte joue avec les contrastes des couleurs et des matières.

Sur la façade, un décor naturaliste est mis en avant avec des têtes d’oiseaux des îles, des roses, des feuilles de vigne, des chouettes, des animaux d’Afrique… aperçus sur les pignons, les piliers et chapiteaux de l’édifice.

A l’intérieur, un vestibule de forme ovale constitue la pièce centrale du bâtiment : 2 ailes mènent respectivement à la bibliothèque et au prétoire.

La salle de conférence se situe quant à elle dans le prolongement du vestibule.

Classé monument historique, la maison cantonale accueille aujourd’hui différents évènements comme des spectacles, des conférences et des activités associatives.

 

les photos de la maison cantonale

Matériaux nobles
Art nouveau

Crédit photos David Da Silva

Est-ce que l’article t’a plu ? Raconte-moi tes impressions en commentaire.

Et pour ne jamais manquer mes articles, abonne-toi à la newsletter du blog.

Le monument aux Girondins

Le monument aux Girondins

Que nous dévoile le monument aux Girondins, œuvre emblématique du patrimoine bordelais ? Voici ici quelques clefs pour mieux le comprendre.

lire plus
5 1 vote
Évaluation de l'article
Fleur explore Bordeaux
9
0

Inscris-toi à la newsletter du blog pour ne manquer aucun article !

En cadeau, 15 idées de balades pour te ressourcer en pratiquant le slow tourisme.

Merci et bienvenue sur le blog !

Pin It on Pinterest

Share This