comprendre le monument aux girondins 

Le monument aux Girondins est un des monuments les plus emblématiques de Bordeaux. Il se situe place des Quinconces, à proximité de la Place de la Comédie.

C’est un monument célébrant la République et la mémoire de députés girondins guillotinés durant la Terreur en 1793. Avec trente-quatre personnages et animaux en bronze, la fontaine est riche en allégories représentant le Triomphe de la République et de la Concorde.

Quand j’en ai fait le tour, j’ai eu la chance de rencontrer Monsieur Michel Cessateur, illustre fontainier à Bordeaux et généreux en anecdotes…

côté place de la comédie : le triomphe de la république

Cette fontaine représente le triomphe de la République. Elle voyage dans le monde tel un cortège de Poséidon. Chaque personnage est une allégorie.

À droite, trois chérubins + lisant un livre, avec un globe ou récitant l’alphabet – évoquent l’instruction publique. À gauche, on aperçoit le licteur, le canonnier et le porteur de l’étendard, soit le service militaire.

 

La statue couronnée, représentant la République, est en haut du char. Elle est fière, altière et porte les symboles du pouvoir. Elle brandit un sceptre symbolisant la puissance militaire et civile. Son autre main tient un globe sur lequel, par le passé, étaient disposées trois figurines : la Liberté, l’Égalité et la Fraternité. Aujourd’hui, elles ont disparu. On raconte qu’elles ont été volées puis revendues à un riche collectionneur américain lorsque les pièces du bassin furent déboulonnées durant la Seconde Guerre Mondiale…

À ses pieds, un forgeron en tablier tient un marteau : il personnifie le Travail. À côté, la femme allongée détient un glaive. Elle symbolise la Sécurité et le lion la Force.

un char composé de chevaux poissons et reptiles

Les chevaux tirant le char sont soit marins, avec des nageoires et des écailles, soit reptiles, avec des queues. Afin de répandre les valeurs universelles de la République, ils doivent pouvoir traverser terres et océans.

La République et ses bases jettent dans les abîmes, trois personnages : le Vice avec ses oreilles de cochon, le Mensonge et son masque et l’Ignorance se voilant la face. L’obscurantisme a perdu face à la lumière.

Monsieur Cessateur racontait que le sculpteur Dumilâtre était très narcissique : il se vénérait. Il aurait alors créé son portrait dans le personnage du Mensonge. On écrira, que la plus belle œuvre du monument est M. Dumilâtre…

De part et d’autre de la fontaine, on remarque sculpté en pierre, Bacchus le dieu du vin.

5 1 vote
Évaluation de l'article
Fleur explore Bordeaux
8
0

Inscris-toi à la newsletter du blog pour ne manquer aucun article !

En cadeau, 15 idées de balades pour te ressourcer en pratiquant le slow tourisme.

Merci et bienvenue sur le blog !

Pin It on Pinterest

Share This