les dessous de fip bordeaux

Tu te souviens de FIP Bordeaux ? Cette station radio était une pépite dans notre quotidien ! Fondée en 1972, la maison mère décida de sa fermeture et des autres antennes locales en 2020. La fin d’une époque !

Avec cet article, j’ai eu envie de raviver quelques souvenirs sur cette station radio tout à fait unique.

Et toi, étais-tu une auditrice ou un auditeur fidèle ? As-tu gagné des billets pour un concert, un spectacle ? Et maintenant, écoute-tu toujours FIP radio ou une de leurs webradios ? Raconte-moi !

J’étais une fervente admiratrice. Grâce aux fipettes et à la programmation, ma culture musicale s’est enrichie. J’ai aussi de nombreux souvenirs grâce aux sorties gagnées avec FIP Bordeaux. J’ai été portée par l’émotion du fado au Rocher de Palmer de Cenon, par l’énergie du groupe Electro Deluxe à l’espace Treulon de Bruges ou encore par le charme d’un quartet à l’auditorium de Bordeaux. J’ai aussi regardé – les yeux écarquillés – une pièce de théâtre animée par des monstres en tissu à la Boîte à Jouer ! Et j’en passe… Des années d’écoute, de soirées et d’émotions ! Le numéro de FIP Bordeaux figurait en bonne place sur mon téléphone car gagner une de leurs sorties était l’assurance de découverte et de voyage.

 

rencontre avec une fipette de fip bordeaux

En 2018, j’ai eu l’opportunité de m’entretenir avec Élodie, animatrice à FIP Bordeaux. Je voulais découvrir les dessous de la radio ; ce qui la rend unique.

Alors allume ta radio, bascule sur 96.7MHz ou savoure une écoute sur internet et bonne lecture !

 

tout d’abord un peu d’histoire 

Pierre Codou et Jean Garetto ont créé FIP (France Inter Paris) le 5 janvier 1971. Son premier nom fût FIP 514 (sa fréquence en ondes moyennes).

Le format : la diffusion ininterrompue de musique, ponctuée d’informations culturelles délivrées par des voix féminines : les fameuses fipettes !

Succès immédiat ; des FIP radio voient le jour en province et prennent les noms de leur localité : FIB pour Bordeaux en 1972… Avant de changer pour « FIP + le nom de la ville ».

 

Ce que représente fip radio en quelques chiffres

• 8.8 millions d’écoutes actives / mois de FIP et ses webradios dans le monde⁽¹⁾

• 6ème radio digitale en France⁽¹⁾

• 1ère radio musicale avec 93.3% de musique / jour⁽²⁾

• 1ère radio prescriptrice avec 81.8% de titres exclusifs⁽²⁾

• 1ère radio éclectique avec 12 770 artistes et 36 776 titres / an⁽²⁾

• 1ère radio de soutien aux labels indépendants avec 82.5% de parts de contacts⁽²⁾

• 100 live / an

7 webradios thématiques : électro, groove, jazz, monde, nouveautés, reggae, rock. Dernières créées en 2022 : Fip Métal et Fip Hip Hop.

• 25 000 auditeurs pour FIP Bordeaux

Source : (1) Classement ACPM, Diffusion des radios digitales, moyenne Sept 17 – Juin 18 / Juin 2018 pour le classement (2) Observatoire de l’économie de la musique, Indicateurs de la diversité musicale dans le paysage radiophonique – Rapport 2017, 2018

 

fip, une pépite unique au monde !

FIP est une radio publique qui propose essentiellement des évènements culturels associatifs.

Elle offre de l’éclectisme en diffusant différents styles de musique comme le jazz, la chanson française, les musiques du monde, de film, le blues, le pop rock, le hip hop, l’électro… Permettant ainsi aux auditeurs de découvrir d’innombrables artistes. Combien de fois en écoutant FIP Bordeaux, ai-je « shazamé » une chanson pour en connaître le titre, me régalant de cette première écoute !

 

les fipettes

FIP est également célèbre pour la légèreté de ton de ses animatrices, les fipettes. Depuis 47 ans, ces voix souriantes et taquines bercent nos oreilles comme un chuchotement gracieux, un timbre suave et harmonieux qui se fond, avec une remarquable aisance, entre deux chansons.

Derrière les micros de FIP Bordeaux se trouvaient 6 animatrices : Suzanne, Muriel, Sophie et Isabelle, titulaires ; Élodie et Stéphanie, remplaçantes. Chacune rythmait la musique à sa leur façon, en nous divertissant avec humour et bonne humeur.

 

une radio reposante

FIP, c’est aussi une radio de détente avec peu de prises de parole. On l’écoute pour se sentir bien, pour voyager sans être dérangé par des publicités surgissant sans transition.

Le bulletin d’information est programmé toutes les heures à H-10min permettant, pour les auditeurs qui souhaitent être plus informés, de changer de station l’heure pile venue.

Tu auras aussi peut-être remarqué que la dernière information distillée est plus légère pour te faire sourire et enchainer sur d’éventuelles informations culturelles.

Tous les mois, FIP présente un album labellisé « sélection » pour continuer de surprendre ses auditeurs en prolongeant notre voyage musical.

Il y a aussi l’incontournable « club jazzafip », animé depuis janvier 1982 par Julien DELLI FIORI, qui a lieu tous les jours de 19h à 20h.

Les émissions « live à FIP » et « certains l’aiment FIP » font aussi partie intégrante de la radio.

fip, les programmes musicaux

Les 7 programmateurs : Jean-Yves, Luc, Christian, Patrick, René, Armand et Alexandre sont basés à Paris. Ils créent, avec 3 à 7 jours d’avance, 3 à 4 heures de musique chacun. Au travers de leurs programmations, ils reflètent à leur manière une histoire et des émotions en musique.

 

l’art de la transition

Un soin consciencieux est apporté à l’enchainement des morceaux pour ne pas heurter l’oreille de l’auditeur. J’adore ! Par exemple, les programmateurs peuvent décliner un thème en plusieurs chansons ; ou faire écouter plusieurs versions d’un même thème.

Il m’est arrivé de remarquer ces délicates attentions : par exemple lors d’une écoute, la première chanson était « couleur café » de Gainsbourg. Puis, « chocolate » de Tim Maia et « estrela nago » des brésiliens Kwalunga suivirent tout en douceur. Un autre exemple qu’Élodie m’avait donné était le thème anglais avec « je suis anglais » de Herman S Hermits, « parlez-vous anglais Mr Katherine » de Katerine et « cry for a shadow » des Beatles.

Un réalisateur d’émission accompagne l’animatrice le temps de l’antenne en travaillant les transitions et en mixant les sons.

As-tu remarqué à quel point la programmation est minutieusement orchestrée ? Tends bien l’oreille la prochaine fois ! Tu peux regarder les archives de FIP radio.

Il y a aussi des ambiances selon le moment de la journée. Tôt le matin FIP diffuse une musique pour nous réveiller et nous accompagner en douceur comme « speak low » de Billie Holiday. D’autres chansons sont dédiées au moment de la sieste, des embouteillages…

 

et maintenant découvre la journée d’une fipette

Pour ma rencontre avec Élodie, j’ai voulu faire un petit enregistrement audio de ma conversation. Écoute-la nous raconter la journée type d’une fipette bordelaise.

comment se déroulait la locale

À Bordeaux, c’était pendant les 12 heures d’antenne, de 7h à 19h, que les programmes musicaux de Paris étaient ponctués d’informations et de sorties culturelles autour de Bordeaux, la Gironde et parfois la Dordogne.

Une trentaine d’annonces journalières sur des concerts et spectacles, du théâtre, des informations sur les partenaires de FIP, des activités à découvrir dans la métropole, des mentions sur l’album « sélection » FIP du mois, des billets à gagner, des annonces sur les émissions de FIP, les sorties cinéma…

 

des infos culturelles locales mêlées à la programmation

Les fipettes de Bordeaux n’avaient pas toujours connaissance du calendrier culturel. Françoise, la coordinatrice de FIP Bordeaux, leur préparait alors une liste variée d’informations culturelles locales. La fipette travaillait ensuite ces info pour que l’ensemble de la programmation soit un récit mêlé de musique et de mots dans l’oreille de l’auditeur.

Chaque animatrice disposait d’un temps de préparation la veille ou avant son temps d’antenne. C’est à ce moment-là qu’elle rédigeait ses textes annonçant les évènements à venir. Grâce au ton du texte, on pouvait déceler les différentes personnalités des fipettes de Bordeaux. Chacune ajoutait un ingrédient personnel.

Les fipettes communiquaient également avec les programmateurs de Paris pour les informer des évènements de proximité. Ainsi, ils avaient une actualité sur les artistes en tournée et pouvaient aussi intégrer leurs chansons dans le programme musical !

FIP Bordeaux recevait un très grand nombre de demandes de ses partenaires ou autres acteurs locaux, incontournables ou insolites. La décision sur le choix des informations diffusées à l’antenne se faisait en amont. FIP Bordeaux pouvait ainsi suggérer à ses 25 000 auditeurs journaliers une grande variété de sorties pour découvrir des initiatives locales, des associations, des adresses incontournables ou insolites…

Les animatrices poursuivaient ce travail à l’extérieur du studio en entretenant des rapports privilégiés avec ces acteurs locaux… Chaque sortie contribuait à les soutenir, à renforcer les liens, à s’informer, découvrir, explorer…

Ce n’est pas pour rien que FIP se décrit comme « une dénicheuse ; une bête curieuse » ! Les fipettes connaissaient très bien le secteur culturel.

 

 

 

J’espère que cette (re) découverte de FIP radio et plus particulièrement de la locale de Bordeaux t’a plu. Raconte ton expérience en bas de page, ça me fera plaisir !

Le monument aux Girondins

Le monument aux Girondins

Que nous dévoile le monument aux Girondins, œuvre emblématique du patrimoine bordelais ? Voici ici quelques clefs pour mieux le comprendre.

lire plus
0 0 votes
Évaluation de l'article
Fleur explore Bordeaux
16
0

Inscris-toi à la newsletter du blog pour ne manquer aucun article !

En cadeau, 15 idées de balades pour te ressourcer en pratiquant le slow tourisme

En t'abonnant à cette newsletter, tu acceptes la Politique de Confidentialité.

Merci et bienvenue sur le blog !

Pin It on Pinterest

Share This