Soucieux de l’environnement ? Visite la maison écocitoyenne pour découvrir quels écogestes tu peux adopter au quotidien

Est-ce que l’environnement est un sujet qui te tient à cœur ?

Cherches-tu à te responsabiliser face à ta consommation et ton style de vie ?

 

Si c’est le cas, je t’invite vivement à découvrir la maison écocitoyenne quai Richelieu à Bordeaux.

Mais dis-moi, la connais-tu ? Y es-tu déjà rentré ?

Que tu aies la simple volonté de changer tes habitudes ou que tu souhaites un style de vie en adéquation avec l’environnement, la maison écocitoyenne, accessible à tous, est un point de départ incontournable.

 

Qu’est-ce que tu apprends dans cet article :

– Qu’est-ce que la maison écocitoyenne ?

– Ce que tu peux y découvrir en passant sa porte.

– Quels écogestes tu peux appliquer chez toi, au travail ou en vacances.

 

La maison écocitoyenne, c’est quoi ?

« Un espace de sensibilisation et d’expérimentations à l’écocitoyenneté ».

Un lieu où l’on prend conscience de l’impact humain sur l’environnement et où est proposé une réflexion, avec des solutions, pour développer un avenir pérenne.

L’écocitoyenneté ?

C’est agir responsablement et bienveillamment pour nous, pour les autres et pour l’environnement.

L’histoire de la maison écocitoyenne

Le bâtiment, construit en 1952, était à l’origine un « bureau des dockers qui gérait le recrutement des ouvriers du port ».

En 2010, ce lieu devient la maison écocitoyenne. Le bâtiment est alors éco-rénové avec notamment un plancher chauffant pour répartir la chaleur, des chasses d’eau à double commande, des panneaux solaires, un toit végétalisé, des ruches, des nichoirs…

 

Pourquoi devrais-je visiter la maison et qu’est-ce que j’y découvre ?

La maison écocitoyenne, ce sont des expositions, des ateliers, des balades, des conférences… Bref, une mine de ressources pour t’informer, discuter, faire des rencontres et t’initier aux pratiques écologiques et durables !

 

L’exposition permanente

L’exposition permanente te parle de consommations d’eau, d’énergie, de quantités de déchets générés et te fournit des solutions concrètes pour les maîtriser.

 

L’exposition temporaire

Les expositions temporaires (une à deux fois par an) traitent de sujets divers comme l’alimentation, la biodiversité… L’actuelle, « Générations ZZ, zéro déchet, zéro gaspi » a débuté suite au festival ZZ qui s’est déroulé en novembre 2018. La prochaine abordera l’habitat avec des propositions d’actions efficaces sans même entreprendre de rénovation.

La maison écocitoyenne crée aussi des partenariats avec des écoles primaires pour sensibiliser les enfants à l’impact sur l’environnement, le développement durable, le changement climatique, la biodiversité, la consommation d’eau…

 

Les ateliers

Les ateliers sont proposés pour montrer que les solutions de développement durable existent et qu’il est possible d’adopter des habitudes en phase avec l’environnement.

Marre du gâchis ? Envie de réutiliser tes objets, de les recycler et de te recentrer vers le naturel ? Ces quelques exemples d’ateliers pourraient t’intéresser :

 

• « Bien dans mon assiette » pour comprendre comment se nourrir sainement.

• « Pure beauté » pour apprendre des recettes et concocter tes propres produits.

• « Pur ménage » pour fabriquer des produits d’entretien naturels.

• « Au bout du fil » pour t’enseigner la couture à la machine.

• « Créations zéro déchets » pour réutiliser tes emballages et faire le plein d’idées.

• « Fabriquer son lombricomposteur » pour se doter d’un composteur même en appartement.

• « Bébé zéro déchets » pour changer ses habitudes avec bébé.

 

La maison écocitoyenne propose aussi des ateliers pour les plus petits comme la fabrication de peinture naturelle. Surveille la programmation pour connaître les ateliers dédiés aux enfants (notamment pendant les vacances d’été). Le bonus : les ateliers sont gratuits.

 

La tablette interactive

Cette tablette te fournit, selon ton profil (perplexe, méfiant, prêt-à-tout…), une multitude d’idées de gestes simples pour améliorer la consommation d’énergie, d’eau, penser au recyclage, aux transports doux, partagés… C’est une pépite !

Je t’ai listé quelques exemples ci-dessous pour que tu puisses, dès maintenant, réfléchir à ce que tu peux mettre en place à ton échelle.

 

L’appli

Pour aller plus loin, tu peux télécharger l’application de la maison écocitoyenne pour recevoir des conseils et accéder à diverses ressources. Par exemple : où puis-je donner des meubles ? Où puis-je acheter en vrac ? Etc.

Si tu as une question, appelle la maison écocitoyenne. Elle t’orientera vers le dispositif adéquat (par exemple : où jeter des panneaux photovoltaïques ?). Grâce à leur réseau, la maison t’aide à effectuer la bonne action.

 

Les balades

Les balades gratuites ont été pensées pour découvrir notre patrimoine naturel, construit et local. En voici quelques-unes qui auront lieu aux mois de juin et juillet.

• « Bordeaux sous l’eau, visite du site Ramses ».

• « Le chant des oiseaux au parc Rivière ».

• « Le jardin public, son quartier, sa biodiversité ».

• « Flore et herbes folles des trottoirs ».

• « Quand Bordeaux ressemblait à Venise ».

• « Muraille antique du Castrum ».

 

Un autre bon plan pour visiter et changer son regard sur sa ville !

 

Les rencontres

• « Les jeudis de la transition » sont des conférences pour discuter de développement durable sous différentes thématiques comme l’habitat partagé, le climat, l’énergie…

• La plateforme « ma rénov » et la rencontre de professionnels à « l’espace info énergie » permettent de faire un état des lieux de ton habitat et de ta consommation d’énergie. En rencontrant un expert lors des permanences (les mardis et jeudis), différentes solutions sont proposées pour réduire cette consommation.

Par ailleurs, si tu songes à rénover ton habitat, il existe des aides proposées par la métropole et l’état pour réduire le coût des travaux. Les conseillers sont là pour te donner les informations nécessaires pour ton projet.

• Les autres rencontres sont organisées pour découvrir le compostage en ville, la biodiversité de la Garonne, l’échange de livres…

 

Je veux devenir écocitoyen, je fais quoi ?

Tu veux adopter des habitudes plus respectueuses de l’environnement ?

Réfléchis aux questions que tu peux avoir et rends-toi à la maison écocitoyenne.

Regarde les expositions, prends de la documentation ; notamment les guides « anti-gaspi » et « réduction des déchets ». Au fil de ta visite, tu comprends comment nos gestes quotidiens ont des répercussions sur l’environnement et tu découvres des solutions simples pour y remédier.

 

Des premiers écogestes à la réduction de ta consommation d’énergie en passant par le défi zéro déchet, il te suffit de commencer à te poser les bonnes questions, puis, de développer les bons gestes pour, petit à petit, adopter une attitude plus responsable et bienveillante.

 

Les gestes

Que tu sois novice ou initié, voici quelques conseils pour acquérir et développer de bonnes habitudes (que tu peux retrouver à la maison écocitoyenne).

 

Chez toi

• Trie tes déchets. Plus d’info sur ce site. Au lieu de jeter quelque chose, peux-tu le réutiliser, le transformer, le recycler ? Quand tu fais tes courses, limite les emballages et les produits à usage unique.

• Tu bois souvent de l’eau ? Remplace ta bouteille en plastique par une gourde.

• Installe des économiseurs d’eau pour tes robinets et ta douche + une chasse d’eau à double commande. Mets une bouteille d’eau dans ta cuve de toilettes pour réduire son volume.

• Prends une douche plutôt qu’un bain ; réduit le débit de l’eau qui coule (lavabo/évier). Ferme le robinet quand tu te brosses les dents et te laves les mains. Utilise un bac pour conserver l’eau de la vaisselle.

• Lave ton linge à un cycle à basse température, 30° ou 40° plutôt que 60° et 90°.

• Installe des ampoules basse consommation, des tubes lumineux pour l’éclairage d’appoint (cave, cuisine, salle de bain).

• Ne laisse pas tes appareils en veille mais éteins-les. Débranche ton chargeur lorsqu’on téléphone est chargé. Branche des prises minuteurs pour éteindre ta connexion internet quand tu dors.

• Baisse la température du chauffage de 3°,4° une heure avant de te coucher ou quand tu t’absentes quelques heures. En cas d’absence prolongée, débranche ton accès à internet, ta télé et le chauffage.

• Adopte l’écoconduite sur la route : moins d’accélérations, d’à-coups et de sous régimes.

 

Au bureau

• Opte pour l’escalier plutôt que l’ascenseur.

• Pense au covoiturage (aussi pour amener tes enfants à l’école).

• Surveille ta consommation de papier, recycle-le. Utilise le recto et le verso. Cesse d’utiliser les post-it car ils ne se recyclent pas.

• Fais attention à la climatisation, ferme portes et fenêtres.

• Lors de la commande de fournitures, choisis des labels éco responsables.

• Utilise des cartouches d’encre rechargeables.

• Diminue la luminosité de ton écran.

• Avant de quitter le bureau, vérifie que toutes les lumières et la climatisation soient éteintes.

 

En vacances

• Fais du tourisme près de chez toi. Choisis le slow tourisme et un transport doux. Je prône le slow tourisme, lis cette page pour plus d’infos. Mon blog est riche de balades à pied ou à vélo, viens par ici pour découvrir de nombreux coins accessibles autour de Bordeaux.

• Opte pour le train plutôt que l’avion.

• Quand il fait chaud en voiture, laisse les fenêtres ouvertes en ville. Sur l’autoroute, garde les fenêtres fermées et la climatisation allumée.

• Pense au tourisme responsable, l’application Fair Trip peut te conseiller en ce sens.

• Garde tes déchets pour les jeter à la poubelle.

• Emprunte uniquement les chemins autorisés dans les dunes menacées par le vent.

• Pratique un sport qui a un impact limité sur l’environnement (course à pied, vélo, football…).

• Regarde à quoi correspond la poubelle avant d’y jeter un déchet.

 

Et pour tes enfants ? Comment peux-tu leur enseigner ces gestes ?

Si tu veux les sensibiliser à ces sujets, tu peux le faire de manière ludique. Par exemple, au moment de la douche, mets-leur une chanson qu’ils aiment en leur demandant d’avoir terminé en même temps que celle-ci.

 

Pour aller plus loin, quels défis puis-je relever ?

Grâce aux multiples problématiques et solutions considérées par la maison écocitoyenne, le choix est vaste : alimentation, habitat, transport doux… Et tu peux aussi t’inscrire pour participer « au défi des familles à énergie positive ».

 

Le défi des familles à énergie positive, le principe

Le but est de réduire ta consommation d’eau, d’énergie (électricité, gaz) et ta production de déchets sans bouleverser ton quotidien.

Les inscriptions (valables pour toute l’agglomération) débutent fin septembre. Le défi se déroule de décembre à fin mai.

Durant ce temps, tu mesures ta consommation d’énergie et le poids de tes déchets et tu apprends à les réduire.

Tu reçois un kit pour t’aider dans ces démarches et tu es accompagné par la maison écocitoyenne. Les ateliers proposés par la maison écocitoyenne sont autant de ressources à considérer pour t’initier en douceur à ces changements.

 

Quelques informations sur les résultats des défis passés

• Depuis 2012, près de 1 000 foyers ont participé au défi. Ils ont ainsi contribué à économiser 760 MWh d’énergie (soit la production d’électricité de 8 000 m² de panneaux solaires) 150 tonnes de CO2, et 3 000 m3 d’eau potable.

• L’année dernière (2017/2018), les familles participantes ont économisé en moyenne : 10% d’énergie et 11% d’eau.

• Cette année, plus de 300 foyers se sont lancés comme challenge de répondre aux objectifs du défi, dont 59 sur le défi Zéro Déchets.

 

Les résultats globaux pour cette année sont les suivants :

-Énergie : 12 % d’économie d’énergie / 128 524 kWh économisés.

-Eau : 10 % d’économie d’eau /779 640 litres d’eau économisées.

-Déchets : baisse de 19 % de la poubelle grise, baisse de 6 % de la poubelle verte.

 

Quelques éléments de comparaison et d’équivalences d’économies réalisées :

Énergie :

-Ces économies représentent la production annuelle de 3.544 panneaux photovoltaïques.

-9 trajets Bordeaux / New-York en avion. 66 allers – retours Bordeaux / Paris en voiture. 9 voitures retirées de la circulation, soit près de 79.000 kms.

-11 % de CO2 en moins / 19 870 kg de CO2 évités.

 

Eau :

-11.138 douches.

-4.873 bains.

-129.940 chasses d’eau.

 

Déchets

-La baisse collective pour la poubelle noire équivaut à une baisse de 25,5 kg par an et par foyer.

-La baisse collective pour la poubelle verte équivaut à une baisse de 3,65 kg par an et par foyer.

 

Impressionnant, non ?! Est-ce que cela te fait réfléchir ? As-tu envie d’y participer ?

Pour ma part, j’y réfléchis sérieusement. Ma prochaine action sera certainement de participer à un atelier compostage pour avoir un compost à la maison.

 

 

Alors qu’as-tu pensé de l’article ? Mettras-tu en place certains de ces écogestes ?

Y-a-t-il un point qui t’a particulièrement touché ?

As-tu une idée d’écogestes que nous pourrions tous adopter ?

Qu’est-ce que tu aimerais voir à la maison écocitoyenne ?

Je sais que cela fait pas mal de questions mais ton point de vue m’intéresse !

Si tu as des suggestions, des idées (sur des écogestes, des conférences, projections ou autres), contacte la maison écocitoyenne pour leur en faire part.

Ici, je ne t’ai parlé que d’une partie des ressources, défis et outils… En visitant la maison ou leur site internet tu en découvriras davantage.

 

Infos pratiques

Le site de la maison écocitoyenne

L’agenda en ce moment, les ateliers mensuels, le programme des balades en juin et en juillet/août, les projections.

Le programme des balades, ateliers et rencontres changent tous les mois. Pour le connaître, rends-toi sur le site de la maison écocitoyenne ou abonne-toi à leur newsletter. Pour participer à une activité, il faut s’inscrire.

Plus de précisions sur le défi 

 

Pour aller plus loin

J’économise l’eau

Documentations téléchargeables pour réduire ses déchets

Écoemballages

• Informations sur le dispositif « ma rénov »

• Sur le site de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) existe une multitude de guides téléchargeables abordant la question du quotidien, de l’habitat, du chauffage, des achats, de la rénovation, de la règlementation, des déchets…

• Voici un article relatant des témoignages de personnes ayant adopté un style de vie plus « écolo ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
Fleur explore Bordeaux
1
0

Inscris-toi à la newsletter du blog pour ne manquer aucun article !

En cadeau, 15 idées de balades pour te ressourcer en pratiquant le slow tourisme.

Merci et bienvenue sur le blog !

Pin It on Pinterest

Share This