Flâner dans les rues de bordeaux :

balade à vélo dans le quartier bordeaux maritime

Rond-point René Maran
Amicale laïque de Bacalan
Piscine Tissot

Ces temps-ci j’arpente tous les quartiers de Bordeaux. Après les balades à vélo côté Bastide et Saint-Genès / Nansouty, direction cette fois Bordeaux maritime, soit les Bassins à flot et Bacalan.

Parce que j’avais déjà parcouru les Bassins à flot avant qu’ils ne détruisent les hangars (regarde ici les magnifiques fresques street art qui les ornaient), le focus d’aujourd’hui sera : Bacalan…

Mais la balade passe forcément par les Bassins pour que tu puisses découvrir le patrimoine portuaire – qui a structuré le paysage du quartier – comme le pont du Pertuis, les formes de radoub mais aussi la base sous-marine et le nouveau plan relief, un de mes derniers coups de cœur !

 

balade à vélo dans le quartier bordeaux maritime

L’itinéraire que j’ai préparé fait environ 17 km. Il débute aux Chartrons devant l’église franco-polonaise Saint-Martial. J’avais envie de te montrer ce coin-là de la ville et le street art de la rue Bourbon. Ensuite direction les Bassins à flot et Bacalan.

J’étais ravie de me perdre dans les rues de Bacalan. On y trouve de nombreux témoignages architecturaux du passé du quartier et je t’invite vivement à flâner et te laisser surprendre.

Mais tout d’abord, un peu d’histoire !

 

l’histoire du quartier bordeaux maritime

Les bassins à flot

Après la construction du pont de Pierre, en 1822, les navires ne peuvent plus accéder au port de Bordeaux situé quai de Paludate. Le port est donc transféré en aval du fleuve, aux Bassins à flot et à Bacalan.

Les 2 Bassins à flot et leurs écluses sont nés entre 1879 et 1912. Ils pouvaient accueillir jusqu’à 70 navires. Les formes de radoub ont été conçues pour permettre leur entretien et réparation. Le pont du Pertuis séparait les 2 bassins. Véhicules et trains pouvaient le traverser grâce à son axe pivotant.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Allemands prennent leurs quartiers aux Bassins à flot et à Bacalan. Ils font construire, entre 1941 et 1943, par environ 2500 prisonniers, la monumentale base sous-marine, un U-bunker, pour se protéger des bombardements.

 

bacalan

Le nom de Bacalan est hérité du jurat Arnaud de Bacalan.

Tout comme au quartier des Chartrons, l’ingénieur flamand Conrad Gaussen, se charge, en 1559, d’assécher les terres de ce côté de Bordeaux afin de l’urbaniser.

Début 20e siècle, grâce à la présence du port, de nombreuses industries naissent dans le quartier : des raffineries de sucre, des huileries, des usines à gaz, des aciéries, des chantiers navals ; l’aéronautique s’y installe aussi. Ces opportunités de travail attirent beaucoup de monde de différents horizons : Français, Italiens, Portugais, Polonais…

Puis, à partir des années 30, l’activité du port connaît un déclin que la Seconde Guerre Mondial amplifiera. Le quartier vit les licenciements, les restructurations, les usines ferment ou déménagent. Les habitants se mobilisent pour lutter contre ces décisions économiques. Ainsi, l’histoire de Bacalan se démarque par son passé social engagé.

Enfin, en 1984, le port de Bordeaux déménage à Bassens, toujours plus en aval sur le fleuve.

Passionnant n’est-ce-pas ?

Voici maintenant quelques-uns des points d’intérêts de la balade. Et si toi aussi, tu connais et apprécies un lieu en particulier, partage-le dans les commentaires !

 

ce que tu découvres lors de la balade du quartier bordeaux maritime

La cité du vin
La Base sous-marine
Street art
Forme de radoub
Vue des Bassins à flot

les bassins à flot et la cité du vin

Le Garage Moderne
La cité du vin
Les Vivres de l'Art
Bacalan

le garage moderne

Lieu associatif où l’on répare véhicules et vélos. Il est situé sur les terrains de Dyle Bacalan, entreprise majeure du quartier spécialisée dans le ferroviaire, l’aéronautique et le secteur naval.

les vivres de l’art

aujourd’hui un lieu artistique où le métal règne. Anciennement les Vivres de la Marine où l’on préparait, conditionnait et stockait les denrées de la Marine Royale.

Fontaine Adolphe Buscaillet
Claveau
Échoppes rue Blanqui
Place Adolphe Buscaillet
Église St Rémi

La rue Achard, appelée aussi la rue bleue en référence aux « cols bleus » ces ouvriers qui allaient et venaient vêtus de leurs bleus de travail.

La rue de New-York, les échoppes de la rue Blanqui, la rue Cardinal Feltin, la rue des Étrangers…

l’église saint rémi, 1867

Le dessin du père ouvrier Michel Favreau, un bateau et son mât, est suspendu dans l’église, lui rendant ainsi hommage suite à son décés accidentel pendant son travail au port en 1951.

la place adolphe buscaillet

Son architecture Art-Déco, sa fontaine et ses cruches signées Clémence Van Lunen. Adolphe Buscaillet était connu pour défendre la classe ouvrière. Le vendredi est jour de marché sur la place !

l’unique cité jardin claveau

Née dans les années 1950, sur les plans de Jacques d’Welles. Elle se situe sur les terrains autrefois occupés par la cité dortoir des Allemands lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Le Pont d'Aquitaine
Lormont
Fleurs
Cignone
Bordeaux Maritime
Parc de Brandenburg

Le parc Brandenburg et le parc des Berges de Garonne qui se poursuivent au-delà du pont d’Aquitaine lui-même érigé en 1967.

d’autres photos de la balade à bordeaux maritime

Cheminée industrielle
Mascarons
Église St Martial aux Chartrons
École aux Chartrons
Monsieur Poulet
Street art rue Bourbon
Quartier des Chartrons
Près de la rue Bourbon à Bordeaux
Les Chartrons
Chais Mestrezat
Encre
Les Bassins à flot
Bas-relief
Cruche de Clémence Van Lunen
La Base Vie
Tortue
Monument aux Morts
Ancien port de Bordeaux
Art urbain
Street art
Bunker Delphine Delas
Bordeaux Maritime
Les Bassins à flot
Patrimoine Bordeaux
Les Bassins de Lumières
Grue Wellman
Street art Bassins à flot
Les Grands Moulins de Paris
Bordeaux
Tour de contrôle Bordeaux
Les Bassins à flot
Musée de la mer et de la marine
Les Bassins à flot
Pont Chaban
Flore
La Base sous-marine
Musée Bordeaux
Les Bassins à flot
Entrée Base sous-marine
Le pont Chaban en bronze
Sculpture métallique Vivres de l'Art
Street Art Clet
Plan relief Bordeaux

Crédit photos David Da Silva

Si tu veux poursuivre la balade, je t’invite à pédaler jusqu’au nouveau stade pour rejoindre le parc floral, puis le bois de Bordeaux. Ces espaces verts sont aujourd’hui connus sous le nom de Réserve Écologique des Barails.

Tu peux ensuite faire le tour du lac, remarquer le refuge périurbain, faire une pause sur la plage du Lac et terminer ta virée au quartier Ginko où tu retrouveras le tram. Voici ici mon récit et les photos de cette sortie de ce coin de Bordeaux.

Ce programme peut constituer une belle balade à la journée !

Le monument aux Girondins

Le monument aux Girondins

Que nous dévoile le monument aux Girondins, œuvre emblématique du patrimoine bordelais ? Voici ici quelques clefs pour mieux le comprendre.

lire plus
5 2 votes
Évaluation de l'article
Fleur explore Bordeaux
0

Inscris-toi à la newsletter du blog pour ne manquer aucun article !

En cadeau, 15 idées de balades pour te ressourcer en pratiquant le slow tourisme

En t'abonnant à cette newsletter, tu acceptes la Politique de Confidentialité.

Merci et bienvenue sur le blog !

Pin It on Pinterest

Share This