œnotourisme dans le bordelais : visite du domaine de fréa et balade autour de bourg 

Panorama
Bourg sur Gironde
Boucle de la Crypte romane

Quand j’explore la Gironde, j’aime bien faire des sorties combinant des balades à pied ou à vélo, de l’œnotourisme ou des visites autour du patrimoine local… J’aime varier les découvertes d’un territoire. Par exemple du côté de Libourne, tu peux conjuguer une visite de la bastide et une balade du côté du lac des Dagueys ou vers le Fronsadais, partir rencontrer Nathalie et Jérôme du château Boutinet pour une rando tapas ; ou encore aller vers le nord Médoc à Ordonnac en t’arrêtant chez Stéphanie du château de la Croix avant de rattraper la boucle pédestre d’Ordonnac. Ça fait de chouettes ptits programmes de sorties ; répondant à différents besoins et curiosités.

Alors aujourd’hui, même formule. On part du côté de Bourg faire de l’œnotourisme au Domaine de Fréa avec Cyrielle et Kenny et ensuite, petite balade dans le village de Bourg, « village ancien » né à l’époque Gallo-Romaine, et/ou randonnée nature dans les alentours sur la boucle de la crypte…

 

J’espère que le programme te plaira !

 

œnotourisme à bourg : le domaine de fréa, mon dernier coup de cœur 

 

C’était lors d’un dîner à la Cave 1950 à Royan, durant notre tour à vélo de la Gironde (que j’ai tant aimé ! Par ici pour le récit en trois parties) que nous avons dégusté pour la première fois la cuvée Naturelle Mystique, un des vins de Cyrielle Houillon et Kenny Bentz. Entre le côté gourmand et fruité en bouche, la curiosité de goûter un vin sans soufre et l’étiquette, plutôt amusante (voir la photo plus bas), ce vin se démarque des autres. Détail sympathique : au dos de la bouteille, les vignerons ont laissé leur téléphone pour que le public leur transmette un mot, une photo de ce moment de partage. Et c’est ce qu’on a fait… Un an plus tard, nous voici chez eux au Domaine de Fréa à Saint Ciers de Canesse, à 8 km de Bourg situé sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde.

 

l’histoire de cyrielle et kenny

Originaires de Charente-Maritime, Cyrielle et Kenny ont quitté leurs carrières respectives pour se reconvertir vignerons.  « Avant de s’installer on a voyagé en Europe, vers la Toscane, la Croatie, l’Autriche, la Suisse, l’Alsace, l’Allemagne… On a travaillé chez des vignerons en biodynamie ; on a fait de belles rencontres. Et on s’est rendu compte que beaucoup n’étaient pas issu du milieu. Du coup on s’est projeté davantage car on est passionné de vin. On s’est dit on va faire notre vin. Et à Bourg on est proche de nos familles, nos amis. On trouve l’endroit très préservé. On a commencé en 2017 en fermage. La première année on a gelé et la suivante on a grêlé. On a été mis dans le bain durement ! » raconte Cyrielle.

 

le domaine de fréa

Quand ils acquièrent château Bélia en 2019, Cyrielle et Kenny rebaptisent la propriété Domaine de Fréa. Un hommage à Fréa, la reine des fées qui, selon la légende, aurait installé son royaume autour du dolmen situé non loin du chai…

 

le vignoble du domaine de fréa

Kenny Bentz
Cabane de vigne
Graffiti sur la pierre
Pied de vigne

Pour leurs 6 hectares de vignes et leurs sols argilo-calcaire, Cyrielle et Kenny pratiquent une agriculture bio et biodynamique. La majorité du vignoble est plantée avec du merlot avec un petit pourcentage de cabernet sauvignon. Alors, Cyrielle et Kenny se sont spécialisés dans ce cépage. Et l’avantage des vins de cépage : on peut apprécier ses caractéristiques, celles de leurs parcelles et faire des dégustations comparatives.

Aujourd’hui en quête de diversité et, pour le plaisir d’explorer les possibilités, les vignerons ont planté du cabernet franc en sélection massale et du sauvignon blanc en surgreffage.

 

sélection massale et surgreffage

Cyrielle et Kenny ont choisi leurs plants de cabernet franc chez un pépiniériste pratiquant la sélection massale. Un système permettant de choisir les meilleurs pieds de vignes anciens, non clonés et exempts de maladies. Puis, avec les copains, ils ont planté à la main 600 pieds. « On voulait savoir faire, comprendre. Et on envoie un beau message à la plante ! Le plus dur est de planter des rangs droits et d’équerre et sur cette parcelle en coteau on voit pas le bas » sourit Kenny.

« Le surgreffage est intéressant car les vignes sont déjà en place. Ici on a greffé directement sur des pieds de vigne de 25 ans, on change juste la couleur du raisin, on arrache rien et on perd juste une année de production » détaille Cyrielle.

 

la cabane de vigne

Du côté de la parcelle du lieu-dit « La Chapelle », la charmante cabane de vigne du domaine sera bientôt réhabilitée en un lieu de dégustation et de partage. Entre le panorama sur les vignes et la fraîcheur de la forêt, cette cabane, marquée d’inscriptions et de graffitis racontant les passages des gens de la vigne – et des Allemands – est propice à la pause et au repos !

 

la vinification

La règle au chai : les vignerons travaillent sans ajouter d’intrants – sauf un peu de souffre pour assainir le milieu – pour laisser s’exprimer le raisin. « On essaie toujours de rester sur la fraicheur. On fait un léger remontage ou pigeage mais on essaie de pas trop intervenir de manière générale, on fait des vins nature. » précise Kenny. « On aime bien vinifier en monocépage. On fait énormément de micro-cuvées et on expérimente toujours notre vinification, on réfléchit à ce qui est possible de faire. Avec le merlot on fait une dizaine de cuvée : sans sulfites, macération carbonique, vinification traditionnelle, pétillant naturel, rosé, rouge fruité… Ça nous plaît ! » continue Cyrielle.

Et côté contenant, selon le résultat recherché, le vin passera du temps dans des cuves inox, résine, béton ou en barriques âgées de 2 à 4 ans. Nouveauté cette année : le sauvignon blanc reposera dans une amphore en grès. Moins poreuse qu’une barrique, elle permet de garder la fraîcheur d’un vin ; et sa forme ovoïde génère un brassage naturel des lies pour apporter du gras au vin.

 

quelques cuvées du domaine de fréa

Au Domaine de Fréa, Cyrielle et Kenny proposent différentes cuvées pour répondre à une variété de goûts, selon les occasions et moments de l’année.

 

pierres feuilles ciseaux, vin de france

Shifumi ! En hommage à ce sol de petites graves, des feuilles de vigne et des ciseaux, ou plutôt les sécateurs, nécessaires aux vendanges manuelles.

Cette cuvée est réalisée avec une macération carbonique, une pratique rare dans le vignoble bordelais ! « Les grappes entières sont dans la cuve. On remplit presque la cuve, on gaze, soit avec une cuve en fermentation à côté ou avec du gaz carbonique et on laisse 7 à 8 jours sous gaz, un peu au chaud, à 25°. Après on ressort les grappes et on les presse. Ensuite on fait la fermentation alcoolique sans peau ni rafles. Cela permet d’avoir des degrés d’alcool un peu moindre » explique Kenny.

Son attrait : préserver la fraîcheur du vin + son taux d’alcool à 11%. Sa structure légère le rend facile à boire, parfait lors d’une chaude journée d’été ou pour les personnes qui n’aiment pas le vin rouge. Kenny conseille même de le déguster un peu frais.

 

le p’tit rouqin côtes de bourg

Leur cuvée phare est un hommage à leur fils Lucien ! « Notre enfant est roux et « le rouquin » en argot, que Kenny apprécie beaucoup, c’est le vin rouge » précise Cyrielle. C’est le vin de copains, vinifié traditionnellement et élevé en cuves.

 

naturelle mystique

Une cuvée sans sulfite née en 2019. « Il a fait très chaud et tout de suite le vin s’est très bien comporté très droit bonne structure, on s’est dit on y va » révèle Cyrielle.

 

les étiquettes du domaine de fréa

La Dure Lutte
Pierres feuilles ciseaux
Naturelle Mystique
Rosé Hup
Le p'tit rouqin
La Dure Lutte

Au Domaine de Fréa, on aime bien se marrer. Et ça se traduit sur les noms et les étiquettes des vins. « Chaque cuvée fait l’objet d’une collaboration avec un artiste ; c’est toujours des potes, on est bien entouré ! » confie la vigneronne.  « Y’a plus de saisons » est sortie quand la grêle est tombée ; « la dure lutte » évoque la lutte dans les vignes… La bouteille aussi interpelle, Bourguignonne plutôt que Bordelaise !

Pour la cuvée « c’était mieux avant » Kenny est revenu à des pratiques ancestrales pour travailler ses vignes sans machine, à la main et avec ses chevaux. Lors de l’étape de l’acanage, il utilise du vîme, de l’osier, pour attacher la vigne avant de la tailler. L’osier est récolté frais, puis il en fait des fagots et, tout comme le faisait les anciens, il prépare ses baguettes pour le lendemain. Retrouver ces rituels, faire le lien avec les savoir-faire d’antan, les comprendre, est essentiel à leurs yeux.

 

les photos du domaine de fréa

Plants de cabernet franc
Propriété viticole
Dessins cuves domaine de Fréa
Interview Cyrielle et Kenny
Domaine de Fréa
Domaine de Fréa
Cuves en béton
Côtes de Bourg
Kenny Bentz
Jeune plant cabernet Franc

Crédit photos David Da Silva

pourquoi visiter le domaine de fréa ?

Si tu connais les vins de Bordeaux et que tu as déjà fait quelques visites de propriétés viticoles, visiter le Domaine de Fréa c’est faire trois rencontres marquantes avec :

 

– Cyrille et Kenny, artisans vignerons qui partagent ce qu’ils aiment faire : du vin de convivialité. Après un tour dans les vignes, direction le chai, un lieu d’expression ! Clou de la visite : la dégustation dans le chai à barrique pour s’imprégner de l’atmosphère intime d’une petite propriété viticole.

– Leurs vins, reflétant la personnalité des vignerons. Des micro cuvées vinifiées différemment – et toutes sans intrants – afin de laisser le raisin s’exprimer.

– Le vignoble de Bourg, âgé de quasi 2000 ans ; ses paysages et panoramas qui marquent les esprits… et les papilles !

 

Les visites et dégustations sont gratuites et sur rendez-vous au 06 71 28 74 34.

Adresse : 1 Bis lieu-dit Bélia, 33710 Saint Ciers De Canesse. Site internet

 

glou guide

La cuvée Pierres Feuilles Ciseaux du Domaine de Fréa figure dans le Glou Guide, le guide de référence en vin nature à des prix abordables. Sortie le 17 août en librairie et cavistes spécialisés. Page Facebook. 

 

où trouver les vins du domaine de fréa

  • À la cave et bistrot « Au Bon Jaja » sur le cours Alsace Lorraine à Bordeaux. Plus d’infos ici.
  • Du côté de Bourg, au domaine directement mais aussi à la maison des vins de Bourg, au restaurant « Cuisine et Dépendance » ou à la guinguette « Belle Amie » en bord de Dordogne.

 

Après avoir fait un peu d’œnotourisme, la journée continue. Direction le village de Bourg pour découvrir le patrimoine historique et naturel local.

 

quelques idées de balades et sorties autour de bourg

La Dordogne
Terrasse bar à vin de Bourg
Panorama depuis les hauteurs de Bourg

– Déguste un verre de vin sur la terrasse de la maison des vins des Côtes de Bourg dans la ville haute. Le bonus : la superbe vue donnant sur les toits, la Dordogne et la presqu’île du Bec d’Ambès. Un arrêt incontournable pour les amateurs de vin.

– Fais un tour place de la Libération pour passer devant la halle métallique de 1867 abritant le marché du dimanche matin.

-Découvre la collection de calèches et de voitures hippomobiles du musée de la citadelle et arpente les sous-sols de la citadelle, où furent construites d’étonnantes cuves à pétrole. Insolite ! Plus d’infos par ici.

– Marque une pause à « la chambre des députées », un lavoir XIXe construit avec de la pierre de Bourg.

– Savoure l’ambiance champêtre du port fluvial de Bourg avec table de pique-nique et guinguette. Promène-toi le long des quais.

– Visite le village ancien tout en résolvant des énigmes en famille avec la chasse aux trésors de Tèrra Aventura ou encore le rallye pédestre « sur les pistes de Robin ».

– Balade-toi dans les jardins de la citadelle ou le parc de l’Esconge pour savourer ces magnifiques points de vue sur la Dordogne.

 

randonnée pédestre : la boucle de la crypte romane

Partant du port de Bourg, cette boucle balisée fait environ 10 km.

Ce que j’ai aimé

  • Les paysages bucoliques ponctuant la balade, entre vignes, sentiers et panoramas.
  • Apercevoir au loin le charmant moulin du Grand-Puy… Qui se visite, plus d’infos ici.
  • Découvrir quelques châteaux viticoles à proximité de Bourg et la crypte romane semi-enterrée.

Datée du XIIe siècle elle se situe dans le hameau « La Libarde ». Elle est entourée de sépultures provenant de l’ancien cimetière de l’église de La Libarde, aujourd’hui disparue.

 

…et moins aimé

  • Les tronçons suivant les routes goudronnées (et passantes) sont un peu trop nombreux.
  • Il faut être attentif au balisage, parfois masqué par la végétation, parfois manquant…

La carte, dénichée ici sur le site caruso33 est utile.

 

  • Ne pas faire cette randonnée quand il fait chaud… Il n’y a pas beaucoup d’ombre.

 

les photos de la balade autour de bourg

Tour
Panorama en randonnée
La crypte vers Bourg
Piscine à Bourg
Randonnée boucle de la crypte
Entrée de la crypte romane
Bouteille en pierre
Vers Bourg

Crédit photos David Da Silva

Et voici pour la journée d’œnotourisme autour de Bourg. Une sortie ponctuée de rencontres et découvertes autour du patrimoine historique et naturel. J’espère que ce programme inspirera tes prochaines sorties. Laisse-moi un commentaire en bas de page pour me raconter tes aventures !

0 0 votes
Évaluation de l'article
Fleur explore Bordeaux
0

Inscris-toi à la newsletter du blog pour ne manquer aucun article !

En cadeau, 15 idées de balades pour te ressourcer en pratiquant le slow tourisme

En t'abonnant à cette newsletter, tu acceptes la Politique de Confidentialité.

Merci et bienvenue sur le blog !

Pin It on Pinterest

Share This